Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Le blog


Retour
Gérard CLERMIDY
Le 19 mars 2017
TSL Rescue au Népal, l'incontournable de la sécurité en montagne

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

TSL Rescue au Népal, l'incontournable de la sécurité en montagne

TSL Rescue

 

« Le traîneau de secours que vous emportez au Népal est assez polyvalent, il marche sur la neige, sur le rocher et un peu partout. Là il va servir à ramasser des déchets sur l’Everest, ce qui est pas mal ! Le projet Everest Green est un beau projet, et en le laissant sur place, si on peut dans un deuxième temps sauver seulement une vie dans les dix prochaines années avec nos traîneaux, ce serait formidable » Philippe Galley, PDG de TSL Rescue et TSL Outdoor.

 

A propos de TSL Rescue

« J’ai lancé TSL Rescue pour rendre service, c’est un marché de niche, mais si ça sauve des gens, c’est bien », résume simplement Philippe Galley, le boss philanthrope. TSL Rescue conçoit du matériel de secours dont les seuls brancards agréés pour hélicoptère. TSL Rescue elle est la branche secours et sécurité de TSL Outdoor qui trace sa route depuis 35 ans.

Le fabricant haut-savoyard TSL Outdoor a laissé son empreinte dans la poudreuse grâce aux raquettes à neige. Il fallait du nez et de l’audace pour lancer un produit sur lequel personne ne misait en 1981 et devenu depuis le deuxième sport d’hiver derrière le ski ! L’histoire commence aux Etats-Unis où Jean-Claude Bibollet découvre une raquette à neige en bois qu’il décide de fabriquer avec du plastique une fois de retour à Thônes. Ainsi naît TSL (Thônes Sports Loisirs) et la première raquette JCB. Philippe Galley, actuel PDG, alors moniteur de ski à La Clusaz remarque l’engouement de ses premiers clients pour ce produit. Convaincu, il rachète TSL en 1986, quelques amis l’aident à fabriquer les raquettes qu’il vend aux magasins alentours. 30 ans plus tard, l’entrepreneur a passé le cap des 2 millions de paires de raquettes vendues et s’exporte partout dans le monde, 50 % du CA se faisant à l’international. Une croissance portée par l’innovation pour une entreprise restée à taille humaine avec des employés fidèles. TSL est devenue TSL Outdoor en se diversifiant dans les bâtons de trekking et de marche nordique, discipline dont Philippe Galley fut le premier à flairer le potentiel en 2005. À raison car ce marché a explosé et TSL Outdoor en est le leader français ! À la question « de quoi êtes-vous le plus fier », le PDG répond « sans doute de voir les raquettes TSL dans des magasins au Japon. C’est irréel. Quand j’ai commencé dans mon garage à La Clusaz, jamais je n’aurai imaginé que mes raquettes puissent arriver sur une autre planète, car le Japon, c’est vraiment une autre planète ! ». Comment voit-il le futur ? « L’aventure va continuer, j’espère encore longtemps ». À n’en point douter.

( texte SSD)

 

http://www.tsloutdoor.com/

http://www.tslrescue.com/

 

NOUS EMMENONS LA ROLLS ROYCE DES TRAÎNEAUX DE SECOURS © TSL Rescue

C’est un peu de Haute-Savoie que nous emportons sur l’Everest puisque ce traîneau est conçu et fabriqué à Annecy au sein de TSL.Il a été développé par Daniel et Rolland en collaboration avec le PGHM et équipe tous les secours en montagne en Europe, en Australie, et un peu de partout, c’est vraiment la Rolls Royce des traîneaux.

 

Il est pliable, ne pèse que 12,5kg sans la housse et 16 kg avec la housse.

L’avantage : sa polyvalence pour les secours en montagne et en mer. Neige, falaise, cailloux, il résiste à tout et est hélitreuillable

La housse produite à Annecy peut aussi servir à transporter des blessés sans le brancard, elle comporte un accès pour la perfusion, une poche médicale.

Dans le cadre d’Everest Green le brancard servira à transporter les déchets. Puis nous le laisserons au Népal pour les secours.

Equipé comme il l’est il vaut 4 500 € HT, un beau cadeau !

 

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Everest Everest Green Matériel et produits outddor Partenaires
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Le mot du président

Le mot du président

« Prendre soin de la planète qui est notre unique maison n’est pas seulement la responsabilité...

Gérard CLERMIDY
5 janvier 2017
Des déchets transformés en arts

Des déchets transformés en arts

Montagne & Partage a prévu de relever un défi aussi original qu’exceptionnel, à savoir ramener...

Gérard CLERMIDY
21 janvier 2017
Les raisons du projet Everest Green

Les raisons du projet Everest Green

Pourquoi un tel projet ?Everest Green, un projet protéiforme, ambitieux et utile 

Pollution...

Gérard CLERMIDY
21 janvier 2017
Les ambassadeurs d'Everest Green 2017

Les ambassadeurs d'Everest Green 2017

Everest Green by Montagne & Partage est fier d’avoir pour parrains Élisabeth REVOL et Kirtap...

Gérard CLERMIDY
21 janvier 2017
L'équipe autour du projet

L'équipe autour du projet

Montagne et Partage a constitué une équipe forte et solidaire de professionnels en lien avec...

Gérard CLERMIDY
21 janvier 2017
Hommage aux Icefall doctors de l'Everest

Hommage aux Icefall doctors de l'Everest

Sans eux l'ascension de l'Everest par sa face sud (Coté népalais) ne serait pas possible à la...

Gérard CLERMIDY
8 mars 2017
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus