Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Le projet Everest Green

Retour
Le 31 mars 2017
Article documenté d'Antoine Chandelier dans le Dauphiné Libéré

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Article documenté d'Antoine Chandelier dans le Dauphiné Libéré

Article documenté du Dauphiné Libéré

Par Antoine CHANDELLIER | Publié le 29/03/2017 à 19:29

 

HIMALAYA Grand nettoyage à l’Everest, deux ans après le séisme

La question de l’évacuation des déchets des ascensionnistes de l’Everest a pris de l’ampleur au tournant de l’an 2000, à mesure que la fréquentation du toit de la Terre (8848m) s’est accrue. À ce jour on compte plus de 6000 ascensions depuis 1953 et la conquête du sommet par Hillary et Tensing, 600 rien que pour l’an dernier. Plusieurs opérations de nettoyages ont été menées pour évacuer détritus et matériels abandonnés par des alpinistes à bout de forces, à une altitude où l’organisme dépérit, la fin justifiant parfois une débauche de moyens. A ce jour, plus de 16 tonnes de déchets auraient été collectés sur les flancs de la montagne dans le passé, mais difficile d’estimer la quantité d’ordures restante. Quatre à 5 tonnes seraient encore sur l'itinéraire népalais, selon les dirigeants de l’opération franco-népalaise Everest Green.
En 2010, une expédition népalaise avait rapatrié des déchets mais aussi des dépouilles d’alpinistes. En 2015, 34 militaires indiens avaient tenté de jouer les éboueurs magnifiques toujours sur le versant sud, avant que leur opération ne soit interrompue par le terrible tremblement de terre qui dévasta le camp de base, faisant 18 morts, un an après l’avalanche de l’Ice fall (cascade de glace) qui avait emporté 16 sherpas. En 2016, c’était versant nord au Tibet, qu’une opération intitulée Clean Everest, à laquelle participé une Française et des entreprises privées avait pour objectif de redescendre près de 500 kg de déchets entre le camp 3 (8300m) et le camp de base (5200m).
Cette année, à partir d'avril, les Français seront en force au camp de base népalais. L’opération Everest Green 2017, montée par l’association Montagne & Partage, basée dans l’Ain, se positionne comme une expédition environnementale hors-norme. Le défi consiste à nettoyer les pentes du géant depuis le camp de base à 5535 mètres d’altitude jusqu’au Col Sud (7906 m), la voie népalaise ayant été souillée par des années d’expéditions commerciales, le réchauffement climatique qui fait réapparaître les déchets et le séisme du printemps 2015. Bouteilles d'oxygène, cordes, tentes, cartouches de gaz, piles, nourriture, canettes, conserves, vêtements, plastique jonchent les alentours des camps. Sans parler des excréments. Mais là où cette entreprise se distingue c’est qu’elle entend vraiment recycler les déchets collectés et redescendus à dos de yack et même rapporter certains matériaux en France pour les transformer en œuvres d’art, quand jusque-là les déchets étaient entreposés dans une fosse du Khumbu ou une décharge près de la capitale. « On ne peut pas se contenter de descendre les déchets de la montagne, car Katmandou ne peut absorber les tonnes de détritus qui seront redescendus. Dans la vallée, les déchets deviennent des poisons pour les habitants. Il faut être plus ambitieux : trier et traiter sur place, incinérer ce qui peut l’être, et réutiliser ce qui peut connaître une seconde vie. Les déchets de ferraille seront envoyés en Inde pour y être recyclés», confie Gérard Clermidy, instigateur d’Everest Green, à laquelle participe également l’alpiniste et réalisateur d’Annecy Jean-Michel Jorda et l’himalayiste drômoise Elizabeth Revol ainsi que dix Sherpas expérimentés, armés de grands sacs de jute. Un travail de sensibilisation de la population népalaise et des touristes mais aussi d’éducation devrait suivre.
Cette aventure intervient alors qu’en ce printemps les autorités népalaises exhortent les ascensionnistes à ramasser les vestiges laissés il y a deux ans au camp 2, à 6400m, lorsque le tremblement de terre avait interrompu la saison et le matériel abandonné dans la précipitation. Dix sacs de toile de 80 kg chacun seront déposés, a annoncé le département du tourisme, qui rapatriera les poubelles par les hélicoptères censés acheminer les cordes qui équipent cette voie normale entre mars et mai. En 2014 les autorités avaient tenté d’imposer aux alpinistes de descendre 8 kg de déchets menaçant de ne pas restituer une caution de 2900€ qui devait être versée. Mais le drame de l’avalanche avait mis fin prématurément à la saison.

Article à consulter ici :

http://www.ledauphine.com/montagne/2017/03/29/grand-nettoyage-a-l-everest-deux-ans-apres-le-seisme

Merci à Antoine

Documents
icoPaperclip32Dark Montagne | Grand nettoyage à l’Everest, deux ans après le séisme.pdf
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Environnement Everest Everest Green Himalayisme Sherpas Logistique et transport Medias Pollution
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Communiqué de l'AFP à toutes les rédactions de France et de Navarre

Communiqué de l'AFP à toutes les rédactions de France et de Navarre

Une expédition franco-népalaise va ramasser de mi-avril à mi-mai des déchets abandonnés sur les...

25 mars 2017
Le Dauphiné Libéré parle d'Everest Green by Montagne & Partage

Le Dauphiné Libéré parle d'Everest Green by Montagne & Partage

Le journal régional Le Dauphiné Libéré, dans son édition des Aravis du 20 mars 2017 parle...

26 mars 2017
Mountain Wilderness, association de protection de la montagne  ,en parle

Mountain Wilderness, association de protection de la montagne ,en parle

Merci à l'association Mountain Wilderness* et à Cécile Delaittre pour l'article sur Everest...

27 mars 2017
Courrier International en parle aussi !

Courrier International en parle aussi !

Article sur Everest Green sur le site de Courrier International à consulter ici...

27 mars 2017
Sciences et Avenir en parle

Sciences et Avenir en parle

Revue de presse

SCIENCES ET AVENIR

Article à consulter ici...

28 mars 2017
Europe 1, l'Express, Courrier International, Le Parisien... revue de presse

Europe 1, l'Express, Courrier International, Le Parisien... revue de presse

Revue de presse du 25 mars 2017

Everest Green by Montagne et Partage, les media en...

28 mars 2017
Quand nos partenaires font parler d'eux dans la PQR

Quand nos partenaires font parler d'eux dans la PQR

La Chaussette de France (du groupe Tismail) va prendre soin de nos petons afin que nous...

31 mars 2017
Montagnes Magazine consacre une page à Everest Green

Montagnes Magazine consacre une page à Everest Green

Un article signé Sandy Plas dans Montagnes Magazine de ce mois d'avril.

Article consultable...

10 avril 2017
Alt-S, le back-up idéal pour Everest Green - Le Film

Alt-S, le back-up idéal pour Everest Green - Le Film

L'entreprise normande Alt-S accompagne le tournage du film Everest Green en fournissant du...

12 avril 2017
Images Photo Lyon met l'objectif au sommet

Images Photo Lyon met l'objectif au sommet

Images Photo Lyon soutient le documentaire qui retracera l'aventure d'Everest Green en...

12 avril 2017
Montagnes Magazine en parle - double dose - magazine et web

Montagnes Magazine en parle - double dose - magazine et web

Montagnes Magazine daté avril 2017 consacre une page à Everest Green, cf. document en pièce...

9 avril 2017
Snowflike parle d'Everest Green

Snowflike parle d'Everest Green

Snowflike, le site communautaire dédié aux femmes fans de montagne créé par Fanny Caspar...

20 mai 2017
Le site de L’Equipe en parle

Le site de L’Equipe en parle

Le site de l’Equipe consacre un sujet à Everest Green, merci au journaliste Florian Kunckler ...

20 mai 2017
Positivr.fr en parle

Positivr.fr en parle

Article du 25 avril 2017 de Mélissa Becquet, partagé 13.2K fois...

19 mai 2017
Mr Mondialisation s’empare d’Everest Green et fait le buzz

Mr Mondialisation s’empare d’Everest Green et fait le buzz

Merci à Mr Mondialisation pour cet article...

18 mai 2017
L'Equipe Mag, l'Everest en une du magazine du 20 mai

L'Equipe Mag, l'Everest en une du magazine du 20 mai

2 pages dans l'Equipe Mag du samedi 20 mai, le témoignage de Sandra Stavo-Debauge. Au moment du...

22 mai 2017
i-trekkings.net parle d'Everest Green

i-trekkings.net parle d'Everest Green

I-trekkings.net, l'un des sites référents du trekking consacre un sujet à Everest...

17 mai 2017
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus