Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Le blog


Retour
Le 15 avril 2017
Journal de bord du trek – 7ème et ultime étape – Lobuché > Camp de Base

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Journal de bord du trek – 7ème et ultime étape – Lobuché > Camp de Base

Après 7 jours de trek, l’arrivée au Camp de base de l’Everest se fait dans une ambiance neigeuse sous un ciel bas.

Partis de Lobuché à 4930m d’altitude, le pas ralenti de lui-même et le souffle se fait court en atteignant les 5000 mètres d’altitude.

Après une halte pour le lunch à Gorak Shep, le plus haut village du trek de l’Everest, nous longeons une moraine qui surplombe le camp de base. L’itinéraire est très fréquenté.

Les kitchen boys de notre expédition viennent à notre rencontre avec un thermos de jus d’orange chaud, de quoi nous booster pour la fin du trek. Il nous faut encore près d’une heure pour atteindre notre campement, nous y sommes à 14h00 et pour 36 jours. Nous voilà entrés dans le monde de la glace.

Pemba a choisi notre emplacement et l’équipe népalaise –cook, kitchen boys et sherpas d’altitude- est arrivée il y a une vingtaine de jours pour installer le camp en surplomb, un peu à l’écart des autres expéditions.

 

Surprise : à notre arrivée nous constatons que les sherpas Everest Green ont déjà collecté environ 200 kg de déchets au pied de l’Icefall.

 

Sur le Camp de Base de l’Everest

Le camp de base s’étend sur 2km environ. Il est posé sur la moraine et le glacier de la combe ouest, entre le Pumori, le Nuptsé et l’Everest.

Cette année, 39 expéditions se préparent pour l’Everest, certaines comptent parfois une soixantaine de prétendants au sommet (c’est le cas de l’équipe des chinois), ce qui fait un total de 400 à 500 personnes visant le toit du monde. Il y a aussi les trekkeurs qui font halte le temps d’une nuit au BC (Base Camp) avant de redescendre.

2017 est une année chargée pour l’Everest. Le report des permis d’ascension du tremblement de terre de 2015 prenant fin cette année n’est sans doute pas étranger à cette fréquentation.

 

 

 

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Découverte du Népal Everest Everest Green
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Le mot du président

Le mot du président

« Prendre soin de la planète qui est notre unique maison n’est pas seulement la responsabilité...

Gérard CLERMIDY
5 janvier 2017
Des déchets transformés en arts

Des déchets transformés en arts

Montagne & Partage a prévu de relever un défi aussi original qu’exceptionnel, à savoir ramener...

Gérard CLERMIDY
21 janvier 2017
Les raisons du projet Everest Green

Les raisons du projet Everest Green

Pourquoi un tel projet ?Everest Green, un projet protéiforme, ambitieux et utile 

Pollution...

Gérard CLERMIDY
21 janvier 2017
Le Népal comme si vous y étiez

Le Népal comme si vous y étiez

« Malgré moult turbulences historiques et politiques, le Népal n’a rien perdu se son pouvoir de...

Gérard CLERMIDY
21 janvier 2017
Les ambassadeurs d'Everest Green 2017

Les ambassadeurs d'Everest Green 2017

Everest Green by Montagne & Partage est fier d’avoir pour parrains Élisabeth REVOL et Kirtap...

Gérard CLERMIDY
21 janvier 2017
L'équipe autour du projet

L'équipe autour du projet

Montagne et Partage a constitué une équipe forte et solidaire de professionnels en lien avec...

Gérard CLERMIDY
21 janvier 2017
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus